Accueil Les livres commentés Détails - Loin d'eux

Les derniers livres commentés

Un privé à Babylone – Richard Brautigan – 10/18
     traduction Marc Chénetier
Fille, femme, autre – Bernardine Evaristo – Globe
     traduction Françoise Adelstain
Mille secrets mille dangers – Alain Farah – Le Quartanier

lors de la rencontre du 28 juin 2022

 

Les prochaines lectures

L'attrapeur d'oiseaux – Pedro Cesarino – Rivages
     traduction Hélène Mélo
Maman pour le dîner – Shalom Auslander – Belfond
     traduction Catherine Gibert
La mort d'un père – Karl Ove Knausgaard – Gallimard
     traduction Marie-Pierre Fiquet

pour le club de lecture du 6 septembre 2022



Tous les livres commentés

Ouvrage 

Titre:
Loin d'eux
Auteur:
Mauvignier (Laurent)
Edition:
Minuit
Réunion du:
01.04.2008

Commentaire

Loin d'eux 

Loin d'eux est une suite de monologues intérieurs de six personnages, deux couples dont les maris sont frères, Luc le fils de l'un des couples et Céline la fille de l'autre. Le sort les touche durement, Luc s'est suicidé tandis que sa cousine, après avoir perdu son mari, a fui sa famille avec un autre homme.

 

Les monologues des personnages s'enchaînent et passent de l'un à l'autre comme par un fil qui court de voix en voix. Ils disent la difficulté de communiquer entre parents et enfants, ils disent ce qui ne suffit pas aux enfants dans la vie sans histoire de leurs parents et qui finit par les faire partir loin d'eux. Ils disent le point où la communication se perd, où on n'arrive plus à se dire les choses, où plus personne ne trouve le moyen de briser le silence.

 

Le caractère angoissant et pesant du sujet a fait reculer certains lecteurs. Qui n'a pas connu de près ou de loin une situation analogue ?

D'autres ont nuancé leur adhésion d'un très léger bémol, le caractère recherché de certains mots ne leur semblant pas cadrer avec le niveau de langage donné aux personnages.

 

Mais dans l'ensemble le livre a été très apprécié. L'écriture touche, elle rend avec finesse et subtilité les émotions et la douleur. Elle traduit remarquablement l'absence de communication, le malentendu, le non-dit et le mal-dit, les choses qu'on n'arrive pas à nommer, les choses qu'on ne dit pas, jusqu'à l'indécence totale : l'énorme gâchis fait malgré – ou avec – beaucoup d'amour, puisque ces parents aiment leurs enfants.

 

La construction du livre est remarquable, l'enchaînement des voix intérieures est très beau, on sait tout de suite qui parle, comme si le relais d'un personnage à l'autre obéissait à une sorte de nécessité.

 

D'autres titres de Laurent Mauvinier sont cités, qui ont aussi laissé leur marque : Seuls, Dans la foule, Apprendre à finir.

 

Bannière
Copyright © 2022 120 Grand'Rue. Tous droits réservés.
Joomla! est un logiciel libre sous licence GNU/GPL.
 

Les actus

 
plume

------------------------------
Mise à jour le 23/07/2022