Accueil Les livres commentés Détails - La boîte aux lettres du cimetière

Les derniers livres commentés

Hével – Patrick Pécherot – Gallimard
La robe blanche – Nathalie Léger – Pol
Nirliit – Juliana Léveillé-Trudel – La peuplade


lors de la réunion du 9 octobre 2018

 

Les prochaines lectures

La saga de Grimr – Jérémie Moreau – Delcourt
L'hiver du mécontentement – Thomas B. Reverdy – Flammarion
Là où les chiens aboient par la queue – Estelle-Sarah Bulle Liana Levi
 
pour la réunion du 27 novembre 2018


Tous les livres commentés

Ouvrage 

Titre:
La boîte aux lettres du cimetière
Auteur:
Pey (Serge)
Edition:
Zulma
Réunion du:
09.09.2014

Commentaire

laboiteauxlettresducimetiere

Serge Pey est un écrivain et poète français né en 1950 dans une famille ouvrière de Toulouse. Il est enseignant à l'Université de Toulouse. Politiquement engagé, il mène en parallèle un travail de "poésie d’action", fait des interventions chamaniques et expérimente dans toutes ses formes l’espace de la poésie. Il rédige par exemple des poèmes sur des bâtons, le livre est alors un assemblage de fagots …

 

La boîte aux lettres du cimetière est un recueil de souvenirs d'enfance, une enfance marquée par l’immigration, la guerre civile espagnole et la lutte antifranquiste. Ce sont des souvenirs tendres ou féroces, mais toujours poétiques et attachants.

 

Les lecteurs sont conquis ! "On a l'impression de parcourir une exposition de peintures ; c'est très agréable et très original ; tellement plaisant ; surprenant ; c'est si vrai, cette réalité qui marche sur la tête ; on est tellement bien dedans ; c'est très poétique et très accessible ; très drôle et très cruel ; un enchantement du début à la fin ; très vrai et très beau ; merveilleux ; …".

 

On n'en finit pas de citer les histoires du livre et les belles trouvailles qu'elles recèlent : la porte érigée à la dignité de table, la statue qu'il faut aller faire pisser ; Fidel Castro qui ôte les amygdales de l'enfant ; la porcherie où l'on fait l'école ; la leçon de poésie qui nécessite que les élèves s'enterrent ; la chasse au grillon ; … Maman suce son drap, est-elle encore enfant ou déjà sénile ? La suite est tout autre. Chacune de ces fantaisies d'enfance est un très grand moment d'émotion et fait résonner quelque chose chez le lecteur, qui se laisse perdre dans ces belles ambiances et dans le saugrenu des situations. Dans cet univers il y a tout – il y a la vie.

 

Une boîte aux lettres dans un cimetière ?

- C'est incongru 

Pas du tout, c'est tout à fait naturel, on se demande bien pourquoi il n'y en a pas partout.

 

Qu'on se le dise, Serge Pey vient le 22 janvier 2015 au Quai des Brumes …

Bannière
Copyright © 2018 120 Grand'Rue. Tous droits réservés.
Joomla! est un logiciel libre sous licence GNU/GPL.
 

Les actus

Prix des lecteurs :
Le fleuve sans rives
de Juan José Saer
------------------------------

Lire et aussi ...écrire

         plume

------------------------------
Mise à jour le 14/11/2018