Accueil Les livres commentés Détails - Les Inachevés

Les derniers livres commentés

Un privé à Babylone – Richard Brautigan – 10/18
     traduction Marc Chénetier
Fille, femme, autre – Bernardine Evaristo – Globe
     traduction Françoise Adelstain
Mille secrets mille dangers – Alain Farah – Le Quartanier

lors de la rencontre du 28 juin 2022

 

Les prochaines lectures

L'attrapeur d'oiseaux – Pedro Cesarino – Rivages
     traduction Hélène Mélo
Maman pour le dîner – Shalom Auslander – Belfond
     traduction Catherine Gibert
La mort d'un père – Karl Ove Knausgaard – Gallimard
     traduction Marie-Pierre Fiquet

pour le club de lecture du 6 septembre 2022



Tous les livres commentés

Ouvrage 

Titre:
Les Inachevés
Auteur:
Jirgl (Reinhard)
Edition:
Quidam Editeur
Réunion du:
02.10.2007

Commentaire

Les Inachevés

A signaler la lecture croisée avec Reinhard Jirgl et sa traductrice Martine Rémon le 18 octobre au Goethe Institut de Nancy dans le cadre de Lire en Fête.

 

Le livre est difficile à plus d'un titre. Il raconte l'histoire douloureuse d'une famille – surtout des femmes – à partir de sa déportation des Sudètes, il est écrit dans une langue âpre et fait un usage déroutant de la typographie. Un lecteur qualifie le livre de métallique pour traduire sa dureté et lors de sa présentation à la librairie, la traductrice a parlé de texte massif, sperrig. Si cet abord a pu rebuter l'un ou l'autre lecteur, le roman a généralement suscité le plus vif intérêt historique et littéraire. Le travail sur la typographie a particulièrement marqué. Ce qui aurait pu être un simple artifice sert ici le texte avec une grande justesse.

 

Certains se sont essayés à une rétro-traduction : pourquoi le titre français est-il au masculin (le titre original n'est pas mentionné) et comment sont les mots, les acronymes, les variations typographiques dans le texte original ? Martine Rémon a dit s'être attachée à une traduction au plus près et a été en contact régulier avec l'auteur pendant son travail. Elle a cependant dû construire des mots nouveaux pour rendre les inventions du texte original, elle s'est inspirée de lectures comme Queneau pour s'y autoriser.

Malgré – ou en raison de – la difficulté très spécifique de lecture, il s'agit pour la plupart d'un très bon livre.

 

Bannière
Copyright © 2022 120 Grand'Rue. Tous droits réservés.
Joomla! est un logiciel libre sous licence GNU/GPL.
 

Les actus

 
plume

------------------------------
Mise à jour le 23/07/2022