Accueil Les livres commentés Détails - Un tueur à Munich

Les derniers livres commentés

La nuit des béguines – Aline Kiner – Liana Levi
Trust – Hernan Diaz – L'Olivier – traduction Nicolas Richard
Croire aux fauves – Nastassja Martin – Verticales


lors de la rencontre du 7 mai 2024
 

Les prochaines lectures

Le nouveau – Keigo Higashino – Actes sud
     traduction Sophie Rèfle
Secret de Polichinelle – Yonatan Sagiv – L'antilope
     traduction Jean-Luc Allouche
Le chant des innocents – Piergiorgio Pulixi – Gallmeister
     traduction Anatole Pons

pour le club de lecture du 25 juin 2024



Tous les livres commentés

Ouvrage 

Titre:
Un tueur à Munich
Auteur:
Schenkel (Andrea Maria)
Edition:
Actes Sud
Réunion du:
10.11.2009

Commentaire

tueurmunich

Un tueur à Munich reconstitue les crimes en série de Josef Kalteis dans les années 30 à travers les rapports de police, la vie des victimes et les témoignages de leurs proches.

 

-          "J'adore les polars, mais là, il n'en reste rien, je suis très déçu."

-          "Je n'aime pas les polars, au début pourtant j'ai pensé que ça allait me plaire, mais la fin est vraiment atroce."

Voilà pour l'avis des lecteurs les plus sévères.

 

S'expriment aussi des avis plus nuancés sur la peinture très évocatrice de l'époque, de ses milieux modestes, de ses jeunes filles qui cherchent fortune, prenant un amant pour une nuit ou pour une soupe. Est aussi appréciée l'alternance des angles de vue : rapports, narrations, témoignages.

 

Mais le livre n'a pas suscité de réel enthousiasme. On s'interroge par exemple sur le contexte historique, à peine effleuré dans l'embarras de la police devant l'appartenance du tueur au parti nazi ou dans une suspicion de dénonciation antisémite. L'auteur l'a-t-il évacué volontairement ? Les protagonistes ne se sentaient-ils pas concernés ? Plus généralement on a du mal à suivre l'intrigue et à reconstituer le puzzle.

 

On reste pourtant sur le sentiment que quelque chose d'autre était possible à partir de ce sujet. D'autant que l'auteur a le don de rendre la noirceur de certaines atmosphères – on pense à M. le Maudit et à l'expressionnisme allemand – en témoigne son précédent roman La ferme du crime.

 

Bannière
Copyright © 2024 120 Grand'Rue. Tous droits réservés.
Joomla! est un logiciel libre sous licence GNU/GPL.
 

Les actus

Lire ...et aussi écrire
        plume
----------------------------- 

Mise à jour le 25/05/2024