Accueil Les livres commentés Détails - Le village de l'Allemand

Les derniers livres commentés

Un privé à Babylone – Richard Brautigan – 10/18
     traduction Marc Chénetier
Fille, femme, autre – Bernardine Evaristo – Globe
     traduction Françoise Adelstain
Mille secrets mille dangers – Alain Farah – Le Quartanier

lors de la rencontre du 28 juin 2022

 

Les prochaines lectures

L'attrapeur d'oiseaux – Pedro Cesarino – Rivages
     traduction Hélène Mélo
Maman pour le dîner – Shalom Auslander – Belfond
     traduction Catherine Gibert
La mort d'un père – Karl Ove Knausgaard – Gallimard
     traduction Marie-Pierre Fiquet

pour le club de lecture du 6 septembre 2022



Tous les livres commentés

Ouvrage 

Titre:
Le village de l'Allemand
Auteur:
Sansal (Boualem)
Edition:
Gallimard
Réunion du:
23.02.2010

Commentaire

villageallemand

Le titre complet est Le village de l'Allemand ou le journal des frères Schiller. Les deux frères, immigrés en France, ont grandi en Algérie d'un père allemand et d'une mère algérienne. Ils racontent dans leur journal comment, à partir de l'assassinat de leur père, ils découvrent peu à peu son passé nazi. Pourtant ce père a été reconnu comme ancien moudjahid dans leur village d'origine.

 

On peut rappeler que l'installation d'anciens nazis sur le pourtour méditerranéen (puis en Amérique du Sud) est un fait historique, surtout en Syrie et en Egypte où ils ont structuré l'armée. Le roman serait d'ailleurs basé sur une histoire authentique.

 

S'expriment tout d'abord des avis plutôt favorables : "C'est un livre qu'on ne lâche pas une fois entamé, c'est une histoire qui retient, c'est un livre fort". Autour de l'histoire centrale, le roman développe en effet de nombreux thèmes : l'intégration sur deux ou trois générations, l'intégrisme dans les cités, l'identité, la quête de l'origine, le retour aux sources, la situation en Algérie, la responsabilité des parents, l'histoire des nazis dans le pourtour méditerranéen après la guerre, le parallèle des fanatismes, … Le sujet est original, le jeu sur une double écriture intéressant ainsi que l'alternance des voix des deux frères.

 

Pourtant le livre appelle des réserves de plus en plus sévères de la part des lecteurs : "Quelque chose n'est pas crédible, l'écriture est inégale voire décevante, ce n'est pas cohérent, par moment c'est trop scolaire, on n'écrit pas un journal comme ça, l'auteur se laisse aller à dire ce qu'il pense de tout, il veut faire une démonstration, c'est un fourre-tout bavard et redondant".

 

Un débat s'instaure sur le parallèle entre nazisme et intégrisme, parallèle voulu par l'auteur, comme l'indique la mise en garde du professeur. Le débarquement à l'aéroport d'Alger décrit comme l'arrivée dans un camp de concentration, n'est-ce pas aller un peu loin ? Sans vouloir minimiser les horreurs de l'intégrisme (une jeune fille brûlée au chalumeau), plusieurs lecteurs s'insurgent contre la banalisation et contre un discours qui ne peut que jeter de l'huile sur le feu.

 

Bannière
Copyright © 2022 120 Grand'Rue. Tous droits réservés.
Joomla! est un logiciel libre sous licence GNU/GPL.
 

Les actus

 
plume

------------------------------
Mise à jour le 23/07/2022