Accueil Les livres commentés Détails - La liberté d'être libre

Les derniers livres commentés

Rue des pâquerettes – Mehdi Charef – Hors d'atteinte
La guerre est une ruse – Frédéric Paulin – Agullo
Dévotion – Patti Smith – Gallimard – traduction Nicolas Richard

lors de la réunion du 18 juin 2019


 

Les prochaines lectures

Ásta – Jón Kalman Stefánsson – Grasset
     traduction Eric Boury
La Chambre de Giovanni – James Baldwin – Rivages
     traduction Elisabeth Guinsbourg
De la famille – Valério Romão – Chandeigne
     traduction Elisabeth Monteiro Rodrigues

pour la réunion du 10 septembre 2019


Tous les livres commentés

Ouvrage 

Titre:
La liberté d'être libre
Auteur:
Arendt (Hannah)
Edition:
Payot
Réunion du:
30.04.2019

Commentaire

lalibertedetrelibre

Ce texte a été écrit à la fin des années 60, quand Hannah Arendt enseignait à l'université, au moment de la crise de Cuba, des révolutions en Amérique latine et de la décolonisation. Il a été publié aux États-Unis en 2017, et en Allemagne en 2018 où il est un best-seller.

 

Hannah Arendt commence par un regard historique sur le terme de révolution. Utilisé d'abord en astronomie, le mot prend ensuite le sens de restauration des droits perdus, c'est dans ce sens un retour en arrière. C'est au 18ème siècle, avec des hommes de lettres français et anglais qui commencent à penser les libertés, que le terme prend une autre dimension. Il ne s'agit pas seulement de retrouver des libertés individuelles mais aussi d'acquérir la capacité à participer aux affaires publiques. Autrement dit il importe d'avoir une sécurité matérielle suffisamment garantie pour pouvoir participer aux affaires publiques (autrement qu'en votant tous les 5 ans par exemple), c'est cela la vraie liberté.

 

Hannah Arendt centre son argumentaire sur la révolution américaine et la révolution française, considérant la première comme plus significative et plus réussie car elle a ouvert l'accès à la vie publique. En notant toutefois que cela s'est fait sans prendre en considération le problème de l'esclavage des Noirs. La révolution française aurait moins bien réussi pour avoir voulu traiter la question sociale. Elle a permis d'instaurer des principes mais a échoué à garantir aux pauvres la liberté matérielle. Elle a mis la liberté dans le droit mais n'a pas créé les conditions d'exercice de ce droit. Elle a au final abouti à la restauration de la monarchie alors qu'aux Etats Unis il n'y a pas eu de retour vers un système autoritaire.

 

Le texte développe encore bien d'autres idées, entre autres le fait que les guerres ne servent pas à grand' chose, ce qui est prémonitoire si l'on pense à l'Irak ou à la Libye. Est montré également que les révolutions ne sont pas la cause de la chute de l'autorité politique, mais la conséquence de ce qui est déjà dans l'air du temps. Enfin les révolutions ne sont jamais le fait uniquement des classes populaires qui souffrent le plus, d'ailleurs la révolution française est qualifiée de révolution bourgeoise.

 

Les lecteurs ont tous trouvé un grand intérêt aux thèses développées par Hannah Arendt et à leur actualité – il est facile de les transposer à nombre d'événements récents. Ils ont pourtant abordé diversement ce texte. D'aucuns y sont entrés avec aisance et conviction, séduits par l'analyse sociale, historique et politique, la finesse et la justesse d'analyse du vocabulaire, notamment dans la différence entre libération des contraintes et liberté de participer à la vie publique. D'autres expriment des réticences face à la difficulté d'abord du texte ("on ne voit pas toujours ce qui relie tous les concepts proposés"), ou contestent certains partis pris quant au choix des révolutions étudiées ou quant à aux conclusions : en quoi la révolution aux Etats Unis, devenus le gendarme du monde, est-elle réellement plus significative ?

 

Bien sûr il n'est pas possible d'épuiser dans un court débat la richesse des thématiques abordées dans ce texte.

Bannière
Copyright © 2019 120 Grand'Rue. Tous droits réservés.
Joomla! est un logiciel libre sous licence GNU/GPL.
 

Les actus

Lire et aussi ...écrire

         plume

------------------------------
Mise à jour le 29/07/2019