Accueil Les réunions du Club Compte rendu du club de lecture du 24 novembre 2015

Les derniers livres commentés

Un privé à Babylone – Richard Brautigan – 10/18
     traduction Marc Chénetier
Fille, femme, autre – Bernardine Evaristo – Globe
     traduction Françoise Adelstain
Mille secrets mille dangers – Alain Farah – Le Quartanier

lors de la rencontre du 28 juin 2022

 

Les prochaines lectures

L'attrapeur d'oiseaux – Pedro Cesarino – Rivages
     traduction Hélène Mélo
Maman pour le dîner – Shalom Auslander – Belfond
     traduction Catherine Gibert
La mort d'un père – Karl Ove Knausgaard – Gallimard
     traduction Marie-Pierre Fiquet

pour le club de lecture du 6 septembre 2022



Compte rendu du club de lecture du 24 novembre 2015 PDF Imprimer Envoyer

 

La librairie Quai des Brumes et l'association 120 Grand'rue souhaitent la bienvenue aux participants, parmi lesquels on découvre avec plaisir de nouveaux visages.

 
Actualité
-          Le dîner du 13 novembre 2015 a été un beau moment de convivialité gastronomique et littéraire, les souvenirs sont à retrouver sur le site :
http://www.120grandrue.org/autresactivites/141--litterature-et-gastronomie-le-13-novembre-2015

-          Catherine Javaloyès, de la compagnie "Le Talon Rouge", a lu pour nous le 1er décembre 2015 la nouvelle Tony Takitani de Haruki Murakami, au cours d'une soirée très réussie, sensible et chaleureuse.

 
Lire et aussi … écrire
Le premier (et pour le moment unique) "dinosaure" est à retrouver ou à découvrir sur le site http://www.120grandrue.org/autresactivites/112-lire-et-aussi-ecrire
D'autres seraient en préparation …
Il est rappelé qu'il s'agit d'écrire un texte inspiré par la phrase suivante : "Quand il se réveilla, le dinosaure était toujours là". C'est une nouvelle d'Augusto Monterroso, auteur guatémaltèque, texte célèbre pour sa concision. La consigne de longueur du texte est inchangée : une demi-page, environ 300 à 400 mots.


Les lectures du club

Entre les deux il n'y a rien – Mathieu Riboulet – Verdier
Les transparents – Ondjaki – Métailié – traduction Danielle Schramm
La carte des Mendelssohn – Diane Meur – Sabine Wespieser


Les prochaines lectures
Sont proposés à la lecture :
-          Papa, tu es fou – William Saroyan – Zulma – traduction Danièle Clément
-          Il pleuvait des oiseaux – Jocelyne Saucier – Gallimard
-          Les Idiots – Claudine Galéa – Espaces 34
-          Braises – Catherine Verlaguet – Théâtrales
-          Clôture de l'amour – Pascal Rambert – Les solitaires intempestifs
-          Une jolie fille comme ça – Alfred Hayes – Gallimard – traduction Agnès Desarthe
-          Le livre de ma mère – Albert Cohen – Gallimard
-          La guerre n'a pas un visage de femme – Svetlana Alexievitch – J'ai lu – traduction Galia Ackerman et Paul Lequesne
-          Le Dit de Tianyi – François Cheng – Lgf
-          Conscience contre violence – Stefan Zweig – Le castor astral – traduction Alzir Hella.
-          La nuit du bûcher – Sándor Márai – Albin Michel – traduction Catherine Fay
-          La plongée – Lydia Tchoukovskaïa – le Bruit du Temps – traduction André Bloch
 
Sont retenus pour la rencontre du mardi 12 janvier 2016 à 19h15 :
-          La guerre n'a pas un visage de femme – Svetlana Alexievitch – J'ai lu – traduction Galia Ackerman et Paul Lequesne
-          La nuit du bûcher – Sándor Márai – Albin Michel – traduction Catherine Fay
-          La plongée – Lydia Tchoukovskaïa – le Bruit du Temps – traduction André Bloch
 
Nous partagerons ensuite la traditionnelle galette.
 
En attendant, très belles fêtes à tous et bonnes lectures !

 
Bannière
Copyright © 2022 120 Grand'Rue. Tous droits réservés.
Joomla! est un logiciel libre sous licence GNU/GPL.
 

Les actus

 
plume

------------------------------
Mise à jour le 23/07/2022