Accueil Les réunions du Club Compte rendu du club de lecture du 28 février 2012

Les derniers livres commentés

Un privé à Babylone – Richard Brautigan – 10/18
     traduction Marc Chénetier
Fille, femme, autre – Bernardine Evaristo – Globe
     traduction Françoise Adelstain
Mille secrets mille dangers – Alain Farah – Le Quartanier

lors de la rencontre du 28 juin 2022

 

Les prochaines lectures

L'attrapeur d'oiseaux – Pedro Cesarino – Rivages
     traduction Hélène Mélo
Maman pour le dîner – Shalom Auslander – Belfond
     traduction Catherine Gibert
La mort d'un père – Karl Ove Knausgaard – Gallimard
     traduction Marie-Pierre Fiquet

pour le club de lecture du 6 septembre 2022



Compte rendu du club de lecture du 28 février 2012 PDF Imprimer Envoyer

 

La librairie Quai des Brumes et l'association 120 Grand'rue retrouvent comme toujours les participants avec le plus grand plaisir et leur souhaitent la bienvenue.

Actualité

L'échange avec le TJP a débuté le 23 janvier à la scène Petite France, par la présentation de "La mort petites leçons" d'Anne-Lise Kedves. Des comédiens du TJP ont lu le texte devant le comité de lecture du TJP et des membres du Club des lecteurs. La pièce raconte comment l'enterrement du grand-père fait ressurgir souvenirs, conflits et rancœurs au sein d’une famille d’émigrés hongrois. La part autobiographique de l'œuvre, confirmée par l'auteur présente lors de la soirée, donne une tonalité très juste aux différentes évocations et situations. Les personnages bien typés sont sans concession et parfois féroces, sans pour autant perdre leur humanité.

A notre tour de proposer un texte qui sera lu également par les comédiens du TJP. Plusieurs suggestions sont faites :

-          Une canne à pêche pour mon grand-père de Gao Xingjian

-          Alors Carcasse de Mariette Navarro

-          Monsieur Ladmiral va bientôt mourir de Pierre Bost

-          Le compagnon de voyage de Curzio Malaparte

Le choix du texte sera officialisé après accord du TJP.

 

Est relancé l'appel annuel à cotisation, le montant inchangé de 15 € permet de soutenir l'association et de participer aux activités qui se tiennent en dehors de la librairie.

Une vieille dame, un pavé, un lot, des friches

A pister au fil du compte rendu …

Les lectures du club

Iro mo ka mo, la couleur et le parfum – Ito Naga – Cheyne

Sarinagara – Philippe Forest – Gallimard

L'énigme Segonzac – Alberto Ongaro – Anacharsis – traduction Jacqueline Malherbe-Galy, Jean Luc Nardone

Une vieille dame

Un bruit distrait les lecteurs, qu'est-ce ? Eh bien, ce sont les roues d'un caddie, la vieille dame qui habite par là, celle qui ne se déplace jamais sans son caddie, doit être en train de rentrer.

Il est 20h10.

C'est assez pour imaginer un exercice d'écriture pour la prochaine fois : "La vieille dame au caddie à 20h10". Un texte court, du haïku à une demi-page grand maximum, pour permettre de lire tous les textes qui auront été écrits.

A vos plumes !

Les prochaines lectures

Sont proposés à la lecture :

-          Le geste du semeur – Mario Cavatore – Chemin De Ronde – traduction Danièle Robert

-          Le roi n'a pas sommeil – Cécile Coulon – Viviane Hamy

-          Une disparition – Elsa Fottorino – Rivages

-          Stoner – John Williams – Le Dilettante – traduction Anna Gavalda

-          La tour – Uwe Tellkamp – Grasset – traduction Olivier Mannoni

-          Chroniques de Jérusalem – Guy Delisle – Delcourt

-          La rose blanche / Six Allemands contre le nazisme – Inge Scholl – Minuit – traduction Jacques Delpeyrou

-          Retour à Killybegs – Sorj Chalandon – Grasset

-          Ultime amour – Serge Rezvani – Belles Lettres

-          Une femme avec personne dedans – Chloé Delaume – Seuil

-          Lumière des astres éteints, la psychanalyse face aux camps – Gérard Haddad – Grasset

 

Sont retenus pour la rencontre du mercredi 18 avril 2012 à 19h15 :

-          Le roi n'a pas sommeil – Cécile Coulon – Viviane Hamy

-          Une disparition – Elsa Fottorino – Rivages

-          Stoner – John Williams – Le Dilettante – traduction Anna Gavalda

 

Attention ! Ce sera exceptionnellement un mercredi, seul compromis possible entre les congés scolaires, les mardis fériés de mai, les agendas des uns et des autres …

Un lot

Les deux livres Le roi n'a pas sommeil et Une disparition ont été retenus ensemble, car ils sont tous deux écrits par de très jeunes femmes, respectivement de 22 et 27 ans. Quelle place de si jeunes romancières prennent-elles ainsi dans la littérature ?

Un pavé

La tour, d'Uwe Tellkamp, a été écarté en raison de son volume (966 pages). En rester à cet argument d'ordre pratique n'est pas particulièrement satisfaisant, aussi est-il proposé d'inscrire ce livre comme "le gros livre de l'année" et d'en débattre en septembre, lors de la réunion de rentrée. Ainsi chacun pourra trouver le temps de le lire.

Des friches

La sélection du Prix œdipe des libraires, présentée dans la salle, donne l'envie de choisir prochainement un (ou des) livre(s) de psychanalyse, et de poursuivre l'expérience du petit groupe de travail qui a traité récemment de poésie. Les idées de thématiques ne manquent pas : livres pas encore traduits, première traduction d'un auteur encore inconnu en France, les sciences, le polar, … Ces explorations seront à instituer, chacun est invité à réfléchir à ce à quoi il aimerait contribuer.

 

Très belles lectures à tous, et bonne écriture de "La vieille dame au caddie à 20h10" !

 
Bannière
Copyright © 2022 120 Grand'Rue. Tous droits réservés.
Joomla! est un logiciel libre sous licence GNU/GPL.
 

Les actus

 
plume

------------------------------
Mise à jour le 23/07/2022